Elections en Bulgarie : un nouveau mouvement anticorruption donné en tête des législatives

C’est une petite surprise. Un nouveau mouvement anticorruption, lancé par un duo d’entrepreneurs quadragénaires formés aux Etats-Unis, est arrivé en tête, dimanche 14 novembre, à l’occasion des troisièmes élections législatives de l’année, selon des instituts de sondage.

En recueillant 26 % des suffrages, la formation Continuons le changement fait quasiment jeu égal avec le parti conservateur GERB, de l’ancien premier ministre Boïko Borissov (23 % des voix), qui avait été initialement donné vainqueur. Ces résultats laisseraient donc le champ libre à Kiril Petkov et Assen Vassilev, qui se sont lancés en septembre à la conquête du pouvoir avec pour toute expérience quelques mois comme ministres au sein d’un cabinet intérimaire.

« La Bulgarie prend un nouveau chemin », s’est félicité M. Petkov, apparu tout sourire devant une nuée de photographes et caméras.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés Covid-19 : en Bulgarie, un scrutin sur fond d’hécatombe sanitaire

M. Petkov et son acolyte Assen Vassilev, rencontré sur les bancs d’Harvard, détonnent dans le paysage politique bulgare. Leur objectif : « éradiquer la corruption », dans ce pays dernier du classement au sein de l’Union européenne. Les deux hommes se sont dits prêts au « compromis » et « très ouverts au dialogue » pour mettre sur pied une coalition. « Gauche, centre ou droite, peu importe », assure Kiril Petkov. « Si nous pouvons stopper » la corruption « et redistribuer l’argent pour le bien-être des contribuables, alors nous devrions pouvoir nous entendre avec de nombreux partis ».

Environ 40 % de participation

Le chanteur antisystème Slavi, qui avait arraché une victoire au précédent scrutin, en juillet, avant d’échouer à former un gouvernement, a dégringolé de 24 % pour obtenir moins de 10 % des voix.

La Bulgarie a déjà voté deux fois, en avril puis en juillet 2021, mettant fin à une décennie de pouvoir de M. Borissov, affaibli par des manifestations massives l’an dernier. Toutefois, les différents partis dits « du changement » n’ont jusqu’à présent pas réussi à s’unir pour accéder au pouvoir.

De nombreux Bulgares ne se sont même pas déplacés : le taux de participation était estimé à environ 40 %. À l’unisson, les différents responsables politiques ont dit leur détermination à sortir de l’impasse inédite depuis la fin du régime communiste. « La Bulgarie a besoin d’un gouvernement qui fonctionne normalement », avait plaidé Kiril Petkov après avoir voté dans la capitale.

Parmi les sujets urgents à traiter, la gestion de la crise sanitaire. Car le cabinet intérimaire apparaît impuissant face à la dégradation de la situation.

Roumen Radev en tête

Les Bulgares élisaient aussi leur président, dimanche. Roumen Radev, candidat à sa succession, fait la course en tête à l’issue du premier tour, avec 49 % des suffrages, contre 25 % pour son plus proche concurrent, le recteur de l’université de Sofia, Anastas Gerdjikov, appuyé par le parti conservateur GERB.

Le chef d’Etat, devenu populaire en soutenant les rassemblements anticorruption de l’été 2020, devrait donc facilement s’imposer le 21 novembre.

M. Radev, ennemi juré de Boïko Borissov, a salué les résultats des élections, signe que « la société veut rompre avec la corruption et l’arbitraire ». Les partis parlementaires ont désormais « la tâche impérative de former un gouvernement réformateur, anti-corruption et social », a-t-il exhorté.

Ces nouvelles élections se sont déroulées en pleine quatrième vague de Covid-19, dans le pays le moins vacciné de l’Union européenne. Les hôpitaux sont débordés par les malades et près de 200 personnes succombent chaque jour, dans ce pays des Balkans où moins d’un quart des 6,9 millions d’habitants sont complètement vaccinés. Le taux de mortalité y est un des plus élevés au monde, sur fond de vétusté du système de santé.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés Covid-19 : lanterne rouge européenne de la vaccination, la Bulgarie reprend les restrictions

Le Monde avec AFP

We want to say thanks to the author of this post for this outstanding content

Elections en Bulgarie : un nouveau mouvement anticorruption donné en tête des législatives

Mozart Dinner Concert